Coloris du vivant : pigmentés ou nature ?

optimized-dwxq

Les pigments contenus dans les tissus des animaux et les productions de ces tissus (poils, plumes ou écailles) sont à l’origine des couleurs. Mais il existe aussi, bien que plus rarement, des causes physiques (diffusion, diffraction, interférences).

 

bouton couleurA propos des pigments

Même si le monde végétal est souvent coloré, ses nuances de tons ne semblent pas pouvoir rivaliser d’éclat avec celles du règne animal. Néanmoins, plusieurs pigments sont communs aux deux :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les pigments existent sous forme de particules très fines dans la profondeur des tissus ne communiquant toutefois leur nuance que si elles sont nombreuses et rapprochées.

Sur les continents, les coloris éclatants sont souvent le privilège des plantes. Dans l’océan, les animaux marins ont souvent les plus vives couleurs.

 

bouton couleurEt la lumière, alors ?

Sa diffusion, dite « Rayleigh » agit sur la coloration de plusieurs animaux :

  • la majorité des mammifères, poissons, reptiles, mollusques pour la partie de leur corps la plus exposée au soleil,
  • animaux diurnes,
  • animaux des tropiques plus que ceux des régions polaires.

bouton couleurRôle des couleurs  ?

  • pour les animaux, plusieurs fonctions d’ordre :
    • physiologique : protection rayonnements UV, régulation de la température, échauffement des muscles servant à leur envol (ex : papillons),
    • écologique : camouflage, menace ou abus des prédateurs, attirance partenaires pour la reproduction, alertes, etc.
  • pour les végétaux :
    • physiologique : écran solaire, alerte poisons de certains insectes (pour les arbres en automne notamment)
    • écologique : répulsion des prédateurs, pollinisation des insectes, etc.

 

Votre avis est important, exprimez-vous !

colorfullcat

 

 

 

Petite sélection sur cette thématique :

 

 

 

 

Publicités