Vulgaris scientia, un code couleur de bonne conduite

Médiation-min
Politique la science ? Peut-être, estimeront certains…mais vulgaire ?
Au risque de surprendre, ma réponse sera oui, étymologiquement parlant bien sûr. Aujourd’hui répandue, l’héritière de Théophile Gauthier cherche par tous les moyens à lever l’ambiguïté de son nom. Certes, la science qui est transmise, via la vulgarisation, n’est pas nécessairement celle des « comptes rendus de l’Académie des Sciences ou des périodiques de recherche ». Pour autant, les supports numériques procurent de plus en plus des solutions ludiques de partage  du corpus scientifique auprès du vulgum pecus.
Outil de choix pour une illustration, l’image scientifique est de plus en plus mise en scène sur les web médias (traitements infographiques, effets spéciaux, modélisations, etc) qui jouent de la couleur pour familiariser le public de manière séduisante.

En guise d’illustration, deux exemples probants de cette médiation :

Conscients du rapport complexe du public avec certaines vidéos, certains médiateurs demeurent attentifs au sens des sujets pour que leur attrait ne soit pas uniquement esthétique (images colorisées, flou artistique, « pixellisation » artificielle, solarisations…). Toutefois, la nature de ce lien que le « public entretient avec ces images ne pourra progresser qu’à partir du moment où sa connaissance des instruments et des finalités de recherche, qui sous-tendent les images et qui ont prévalu à leur naissance, aura elle-même évolué ». (1)

Si tous les vidéastes ne sont pas chercheurs, la réciproque est vraie et les chercheurs devront donc, de leur côté, apprendre à partager, de manière visible et originale, leurs savoirs formalisés. C’est déjà le cas de plusieurs diplômés qui se prêtent volontiers à l’exercice démontrant que l’innovation et l’humour n’amoindrissent en rien la qualité de leur discours scientifique et l’enrichissent même en le synthétisant qualitativement.

Voyez ainsi l’exemple de Manon Brill, Doctorante en histoire et jeune « YouTubeuse » qui propose sur sa chaîne des vidéos décalées traitant de sujets historiques et culturels. Attention, yeux sensibles s’abstenir : des couleurs, du rythme, de la pédagogie…. en résumé, des tableaux animés artificiels loin d’être  superficiels ! 🙂

Alors, vulgaire ou pas la science ? Merci pour votre avis.

Pour ne pas manquer de lui souhaiter bonne fête, rendez-vous en octobre:  http://www.fetedelascience.fr/.

colorfullcat

 

 

 

Sources :

(1) http://www.cnrs.fr/Cnrspresse/n394/html/n394a26.htm

 

Publicités

8 réflexions au sujet de « Vulgaris scientia, un code couleur de bonne conduite »

  1. C’est formidable et tellement d’actualité ! Mon fils qui passe son bac la semaine prochaine révise par le bas de petites vidéos faites par des profs. Ma fille avait elle même créé en terminale une petite vidéo expliquant le processus des bactéries. Les jeunes sont une génération d’images, l’éducation nationale devrait en tenir compte. Merci beaucoup à toi pour cet article 😊

    J'aime

  2. Manon donne envie de s’intéresser d’un peu plus près à l’histoire, dommage que je n’ai pas eu des profs aussi intéressés et intéressants pour m’enseigner leurs sciences.
    Merci de me l’avoir fait découvrir.
    Bonne semaine à tous.
    Patou

    J'aime

    1. Bonjour Aline,
      Et oui, la lecture des « progrès de la science » se lit désormais de multiples façons…
      Cat 🙂
      PS : absente ce matin (médecin… prolongation séances kiné+osthéopathe), je n’ai pas encore consulté toutes mes messageries. Peut-être as-tu répondu à mon message sur evernote ? En tous les cas, WP continue à m’étonner car j’ai vu un « like » de Sylvie sur mon article..sans aucune notification correspondante ????

      Aimé par 1 personne

      1. Bonjour Catherine,
        Pas encore ouvert Evernote, je vais attaquer la semaine 2 et les notes associées. Te répondrais pour le coup dans la foulée. Pour ton pb de notifications, viens de publier un article sur ce pb. Peut-être la réponse à tes questions ?
        Bon samedi !
        a+ Aline

        J'aime

Les commentaires sont fermés.