« Apprêt-vous » ou l’art et la manière du DIY

Ma sortie d’hier soir devait être consacrée au « Débord de Loire« . Débordée, oui, la Loire mais, qui l’eut cru^^, les organisateurs aussi, comme je vous l’expliquerai plus tard…

Effondrée comme une crêpe, « ma pomme » avait besoin de « brut » pour se remettre… en douceur. Peindre étant difficile, faute de lumière, restait le tri de mes photos pour partager deux expos artistiques récentes démontrant, chacune à sa manière, qu’en la matière, « on est jamais mieux servi que par soi-même »…. et expliquant aussi, sans le chercher, le succès actuel du « DIY » (Do It Yourself) ou du DIWO (Do It With Others)…

Le 25 mai dernier, avant la conférence du « Goût de l’avenir » organisée au Lieu Unique de Nantes, j’avais découvert fortuitement l’expo. de Guy Brunet, réalisateur de l’imaginaire  « Studio Paravision« .

Expo G.BRUNET-Lu-Nantes-CuriousCat-DSC05616-min

En moins d’une demi-heure, je fus plongée dans « divers scénarios écrits à la main et agrémentés d’illustrations », particulièrement colorées, qui mettaient du pigment à cette soirée privée, dans ce « palais de la mémoire » cinématographique.

Installez-vous maintenant, la séance va commencer…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comme l’art est, pour tous, une musique du cœur, je quittais ce parcours « didactique » sur une note positive, laissant à son auteur, retraité aujourd’hui,  le temps de récupérer pour créer d’autres décors peints…et finir ce travail manuel en demeurant debout car :

« L’art ne vient pas coucher dans les lits qu’on a faits pour lui ; il se sauve aussitôt qu’on prononce son nom : ce qu’il aime c’est l’incognito. Ses meilleurs moments sont quand il oublie comment il s’appelle ».— Jean Dubuffet. 1960

Expo G.BRUNET-Lu-Nantes-CuriousCat-DSC05606-min

La valeur n’attendant pas le nombre des années, les enfants eux-aussi se révèlent, sans communication ou effets médiatiques, de véritables artistes, en particulier dans le domaine de l’art plastique.

Les établissements scolaires, associés au projet éducatif de territoire « Bien grandir à Nantes« , ne s’y sont pas trompés en leur confiant la réalisation de carnets illustrés sur la thématique du bois. Sur l’île de Versailles, dont je vous ai parlée, je suis donc partie me promener, tantôt, dans les bois en leur compagnie. Voici mes « chatpatiques »découvertes :

Ecole L.Say-CM1-CuriousCat-DSC05729-min
Ecole L.Say-CM1-CuriousCat-DSC05729
Ecole L.Say-CM1-CuriousCat-DSC05725-min
Ecole L.Say-CM1-CuriousCat-DSC05725
Ecole L.Say-CM1-CuriousCat-DSC05738-min
Ecole L.Say-CM1-CuriousCat-DSC05738

Expo-Maison Erdre-CuriousCat-DSC05733-min

Seuls ou à plusieurs, tous ont cherché de quoi écrire et expliquer l’histoire, montrer le beau en tout et faire de leur chemin… un « événement durable » 🙂

Dans leur carnet d’aventure, exposés aux passants, des talents crayonnés, des mots réinventés, un humour contagieux, vif et très coloré. De feuilles parcheminées à de plus naturelles, tous ont voyagé d’arbres en arbres… illustrant poétiquement leur nature vivante.

Au total, une quinzaine de classes de primaire environ, auront découpé, collé, dessiné, réalisé des fleurs en crépon ou en laine, collecté des morceaux d’écorce, des bouts de bois, ramassé et classé des feuilles d’arbres différents, apprenant par le « faire », sous l’œil attentif de leur maître d’école, heureux que ces temps de plein air illustrent, directement et indirectement, différentes matières. Mais chut…écoutons ce que nous disent  leurs « arbres à palabres » :

Ecole F.Dallet-CP-CE1-CuriousCat-DSC05720-min
Ecole F.Dallet-CP-CE1-CuriousCat-DSC05720
Ecole F.Dallet-CP-CE1-CuriousCat-DSC05721-min
Ecole F.Dallet-CP-CE1-CuriousCat-DSC05721
Ecole F.Dallet-CP-CE1-CuriousCat-DSC05719-min
Ecole F.Dallet-CP-CE1-CuriousCat-DSC05719

Expo.Bois-Maison Erdre-CuriousCat-DSC05742-min

Une « classe inversée », qui n’en a pas le nom, où peinture et dessin aidant, chacun aura appris de l’autre et donné aux adultes une belle leçon de vie. De nature éphémère, leurs roses nous murmurent de manière fort sage : « Cueillez, dès aujourd’hui, les roses de la vie… »

Et puisque l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, et qu’en toute chose l’art compte autant que la manière, j’achèverai ici cette belle promenade en vous donnant à voir, pour prolonger le rêve, d’autres exemples de cet « art primaire » qui, comme les diamants « bruts« , sont tous fascinants…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Alors, le « Do it Yourself »… phénomène de mode ou potentiel humain ?

colorfullcat

Nota : Toutes les photos sont personnelles et donc © CuriousCat. Leur reproduction nécessite mon accord.

Publicités

9 réflexions au sujet de « « Apprêt-vous » ou l’art et la manière du DIY »

  1. Chère cat
    Le chemin dans lequel tu nous emmènes est superbe. Voyage au pays des petits « faiseurs ». Comme je suis d’accord avec toi quand tu dis qu’il faut donner à faire plutôt que toujours donner à consommer. Ce sont des oeuvres remarquables. Merci beaucoup cat pour ce tres beau post. Bizatoi
    Nat

    J'aime

  2. Bonsoir Catherine,
    Épatant ce que ces p’tits loups ont faits ! Et belle initiative des enseignants.
    Superbe voyage, qui as pu, j’espère, te consoler de ces déboires de débords.
    Bonne soirée
    Aline

    Aimé par 1 personne

    1. En effet, alors que je finalise à l’instant même la S2 du mooc sur l’éco-tourisme (intérêt et niveau bien différents des précédents mais bon… je filtre le substrat…), cette génération démontre sa compréhension de l’importance d’être éco-responsable, de composer et créer pour positiver son environnement sans amoindrir sa valeur intrinsèque. Parmi eux, de vrais artistes à l’état brut et des enseignants impliqués et imaginatifs assurément. Un très bon travail pédagogique, formidable !
      Belle et douce soirée à toi aussi, à bientôt.
      Cat

      Aimé par 1 personne

  3. Bonjour Cat,
    Je pense qu’il est important d’aider les enfants très jeunes à s’exprimer par leurs mains. C’est un travail intellectuel qui leur ouvre beaucoup de portes, de l’esprit et du corps. Actuellement, les jeux, consoles et compagnie, ne vont pas dans ce sens. Alors bravo à ces enseignants qui prennent le temps de faire des classes d’ouverture à la nature (ne pas confondre avec classe verte). Car je pense que cela doit leur demander beaucoup plus de travail qu’un cours traditionnel en classe. Mais c’est gratifiant pour tous, élèves, enseignants et… parents !
    Bonne journée
    Sylvie

    J'aime

Les commentaires sont fermés.