Médusés par « Cassiopea Andromeda » !

ob_664d16_le-s-radeau-x-del-la-meduse-accum-min

Peu après le départ du Belem et en mal d’insolite, je lançais à la mer une « curieuse bouteille« , en quête exploratoire de « nouveaux interdits« .

Sans être vraiment vieux jeu, celui du schmilblick s’est tout de suite présenté, « extension » dérivée d’un jeu radiophonique (*).^^ Pour corser l’affaire  : une photo-mystère et, pour « délier les langues », quelques subtils indices :

« Lumineuse(1) et céleste (2),

Chantée par une « princesse » (3),

Cette reine(4) très anglaise (5)

se trouve, sous la voûte, au point M31 (6)

et ici, bien au chaud, dans un site du 17. » (7)

Radeau Méduse-astc3a9rix-min

Deux jours à peine et pourtant… soixante commentaires plus tard, l’énigme est résolue. Et les gagnants sont : ex-æquo « Livres du jour«  et « Maxi-Mottain« , sans oublier la très combative « Electron libre« (**).

Pas de termes farfelus, comme pour Pierre Dac, mais l’appel à leur science pour résoudre ce problème et celui d’une musique intérieure, pour les blogueurs cités. Comme pour Victor Hugo, mes vers se voulaient en effet d’humbles « clairons de la pensée« . Alors que pour beaucoup, « Jéricault », c’est de l’hébreu », j’entrais en métaphore comme en un « submarine » pour voir, comme la méduse, le radeau sous l’envers ».

Car oui, ce schmilblick photographié, en 2014, à l’aquarium de la Rochelle, représente bien « Cassiopea andromeda« . Par nature urticante, cette « méduse des mangroves » aura excité, irrité et mis, sans aucun doute, quelques cellules nerveuses complètement à l’envers.

Décortiquons ici le « fruit », bien défendu, de mes « liaisons dangereuses » 🙂 :

220px-Andromeda_carte.svg-minLa curieuse position du genre « cassiopea » leur permet de recevoir une luminosité suffisante pour les algues symbiotiques qu’elles abritent dans leurs tissus (1). Cassiopée était par ailleurs une reine mythique d’Ehiopie (4), mère d’Andromède, dont cette étoile brillante (1) de la constellation tire son nom. Sous la voûte céleste, elle se trouve à mi-distance du point M31 (6), repère « messiernique » de la galaxie d’Andromède, tout comme Andromède . (2)

Les « méduses-parapluie » sont les seules à  tenir posées sur le fond, tentacules vers le haut, ombrelle retournée et aplatie comme un disque d’apparence lisse. Cette particularité leur vaut d’être appelées « upside-down jellyfish«  en anglais (5) que le français traduit par « méduses à l’envers ». Lorsqu’elles se déplacent, elles se remettent à l’endroit, à l’instar de la constellation qui, selon la saison, représente un « M » ou un « W ».  So british cette « gelée royale«  ! ^^

cassiopea_cf_andromeda_idiomysis-ml031_image1200-min
Symbiose méduse/crevettes

Grâce à la photosynthèse, les algues unicellulaires « zooxanthelles » produisent des glucides utilisés par la méduse comme base alimentaire. Grâce à ses tentacules urticants, certains animaux planctoniques sont aussi capturés parfois. Sur l’être humain, la piqûre peut avoir divers effets en fonction de sa sensibilité à la toxine : éruption cutanée, vomissements…

Les méduses Cassiopée sont souvent accompagnées de crevettes qui s’abritent entre les ramifications des bras buccaux (8 généralement, à l’aspect de chou-fleur) et à l’intérieur de l’ombrelle, dont le diamètre, de 12 cm en moyenne, peut mesurer jusqu’à 30 cm. Il s’agit là d’une illustration parfaite d’un commensalisme « ordinaire », association à bénéfices réciproques.

Mais alors la princesse ? Si je vous dis Diana, vous pourrez dire que « c’est Ross » car j’ai tiré très fort sa chevelure gorgonnienne pour faire le parallèle avec la vraie « Lady« . Et oui, c’est dit ! (3)

Vraiment chauds, ces indices ?  Pas le dernier, que tous trouvèrent très vite. En ce département 17, de Charente-Maritime, l’Aquarium de la Rochelle fait partie des grands points touristiques.(6) Parmi les perles rares, cette méduse…de grande classe, depuis longtemps déjà…inversée 🙂 :

Embarqués sur le même radeau de fortune, les joueurs ont bien « ramé » sans autre propulsion que leur « tête de bois« , Balthazar « éphémères » jouant tous, à l’envi, pour « réussir leur vie ». Que d’échanges, de réflexion, d’humour chez chaque joueur. Les indices, distillés pour entretenir le suspens, ont amené d’astucieuses tactiques pour tirer, innocemment, les « vers de mon nez ». Dans tous les cas, chez tous, un véritable et très plaisant fair play. Merci à tous, très sincèrement, pour ce moment céleste. 😉

Pour découvrir d’autres trésors, et de magnifiques photos, ne manquez pas cette visite guidée : http://www.aquarium-larochelle.com/.

Si ce jeu vous a plu, n’oubliez pas le guide et déposez, si vous le voulez bien, votre contribution dans la boîte dédiée.  Contrairement au loto, rien ne vous est, ici, imposé ! 😉

colorfullcat

(*) D’où l’expression « tiré par les cheveux »…

(**) Sur la base du M31, sa proposition d’Andromède se défend finalement, même si le nom n’était que partiel. Par ailleurs, Andromède est elle même princesse. 🙂

Publicités

23 réflexions au sujet de « Médusés par « Cassiopea Andromeda » ! »

  1. Alors Cat, à quand le prochain schmilblick ?? …… j’ai hâte de le découvrir. D’autant plus que la concurrence sera terrible. Je lis quelques internautes qui ont l’air très, très calés. Il va falloir s’accrocher 😓 et surtout être ultra rapide…. chose que nous n’avons pas dans le midi 😃

    Mais, je vais m’accrocher….. 😉

    Je tiens encore à vous féliciter pour tout ce travail fourni. C’est un investissement personnel, colossal. Toutes ces recherches et la mise en page, les couleurs des textes qui sont justes.

    Tout est parfait Cat….. à bientôt !

    J'aime

    1. Bonsoir la voix 😉
      …cela fait un peu télé-réalité, non ?
      sérieusement, j’étais en train de répondre au long message d’explication que vous m’avez adressé à propos des projets urbains de votre maire. On dit souvent d’une chose ennuyeuse que ce n’est pas « la mer à boire » mais, dans votre cas, il semble évident que le maire et ses idées étranges vous saoule » 😉
      Pour parler de choses plus agréables, j’ai pris l’engagement de vous proposer bientôt un autre jeu mais, pour que cela reste savoureux, vais laisser un peu de temps. Vos compliments me vont droit au coeur et je suis surtout très heureuse que votre tempérament agréable, joueur et plaisantin, y trouve son compte ainsi que quelques alter ego 😀
      Merci encore Max, belle et douce soirée au bord de l’eau tandis que le soleil dénoue lentement ses boucles dorées avant d’aller se coucher. En guise de bonsoir, je vous laisse avec ce merveilleux poème de Baudelaire : http://www.bacfrancais.com/bac_francais/251-baudelaire-la-chevelure.php 🙂
      Catherine

      J'aime

      1. Merci pour le poème d’autant plus que Baudelaire me rappelle de bons souvenirs.

        Pour la voix, je pensais plutôt à Owen Meany, le personnage de John Irving.

        « La voix » était le titre du journal qu’il animait….. car la télé réalité et moi, ça fait deux.

        Puisque vous avez lu ma réponse à votre message, je le supprime ainsi que le vôtre, pardonnez-moi……. c’était juste un aparté car d’ordinaire, je parle peu de moi sur les réseaux sociaux.

        Bonne soirée étoilée….

        J'aime

    1. Oui, j’ai toujours adoré la musique des mots, son solfège sans note imposée, sa partition que chacun peut interpréter librement… 😉
      Malgré tout, j’espère qu’ils ne sont pas « mollets » sinon tu auras, toi la spécialiste, des raisons de me « gendarmer ». 😉
      Au fait, connais-tu le livre, format poche, de Jérôme Garcin « les meilleurs zeugmas du Masque et de la Plume », paru chez Folio ? De quoi donner le tournis et le sourire, une découverte du week-end pour moi… je m’y retrouve bien. 🙂
      Bonne fin de journée Claude… et non pas Nath à qui je vais répondre que je ne referai plus l’erreur d’inverser vos deux prénoms en gardant, moi aussi, la tête sur mes épaules…
      A bientôt
      Cat

      J'aime

  2. Bonjour Cat,

    Ha là là, que de quiproquos lorsque l’on communique via internet….Mon nom n’est pas Jean-Pierre…. mais je crois savoir d’où vient cette confusion.

    Je me rappelle que dans un commentaire, alors que je notais la réponse, j’ai terminé ma phrase par :

    – ….c’est mon dernier mot Jean-Pierre……

    c’était une boutade Cat qui faisait allusion à Jean-Pierre Foucault dans son jeu. Lorsque le candidat donne une réponse et qu’il la valide, JP Foucault dit :

    – Est-ce votre dernier mot ?

    Et le candidat de répondre :

    – Oui, c’est mon dernier mot Jean-Pierre….

    Je pense que finalement il serait plus simple que je sois Maxi ici, ou tout simplement Max…. à votre convenance…. 😉

    PS : Nous sommes tous très, très forts, il va falloir relever le niveau chère Cat …… 😃

    Non, je rigole, mais il faut avouer que les réflexions des uns fait avancer les autres….. et les mettent sur la bonne piste.

    Je pense que nous avons tous gagné et pour récompenser mes adversaires d’un jour, je me propose d’aller de ce pas « Liker » leurs blogs…… un Like, 1 point ….

    Bonne journée Cat

    Aimé par 2 people

    1. Oui, je connais bien le jeu de Jean-Pierre Foucault mais, fatigue aidant (ou oubli des lunettes ^^), je n’avais probablement pas bien lu. Pour rester simple, et sans « Mottanité », vous serez donc Max. Rendez-vous bientôt, pas forcément à la même heure mais en ce lieu. Pour la date….mystère ! 😉
      Belle journée également, au plaisir.
      Cat

      Aimé par 1 personne

  3. Bonjour Cat,
    Normal que je n’ai pas trouvé… j’ai une hantise des méduses depuis ma cohabitation avec des box jellyfish (mortelles) !
    Faut bien trouver une excuse… 😻
    Mais je suis sûre que je trouverai la prochaine fois 😻😻😻

    J'aime

  4. Merci de toutes ces explications lumineuses… fiat lux. Comme quoi, il faut toujours lire l’énoncé, relire l’énoncé, lire et relire l’énoncé… et encore lire entre les lignes. Ouvrir chaque tiroir et en fouiller les moindres recoins. Et parfois, c’est pas commode, parce que le tiroir peut avoir encore un double-fond.
    J’ai cependant une question. Comment pourrait’ on qualifier une association d’idées : alliance, symbiose, mutualisme ou commensalisme ? Peux-tu m’éclairer ?
    Enfin, merci de tout ton travail qui nous engage à enquêter. Je te suis reconnaissante de m’avoir amener à cette quête du savoir.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Claude,
      Oui, le vide-grenier de cette semaine nous aura aéré, j’espère, les méninges. N’étions-nous pas près du beau Fort-Boyard…toujours plus haut, toujours plus loin, toujours plus fort ! ;-). Merci encore pour ce que tu es et apportes naturellement…:-)
      Cat

      Aimé par 1 personne

    1. Merci Béatrice,
      Peut-être ton esprit est-il moins tortueux que le mien ? 😉 Plus sérieusement, je pense qu’avec un peu de temps.. tu y serais parvenue.
      Bon dimanche à toi également.
      Cat

      J'aime

      1. Bonsoir Cat,

        Quel bel article…..BRAVO !! Vous maîtrisez l’art des mots à merveille. 👍👍

        Toutefois, permettez-moi d’émettre une petite remarque qui concerne mon nom que vous avez innocemment écorché.

        En effet, je ne suis pas Maxi-Moutain mais Maxi-Mottain…..j’aurais pu faire semblant de ne rien voir si vous aviez noté Mountain, à la rigueur ! ……. Mon nom aurait pu inviter au rêve celui qui aime la neige et les hauts sommets……..Mais Moutain ….. ah ça NON !!

        Très chère Cat, je sollicite de votre bienveillance et vous demande de bien vouloir rectifier votre étourderie, comprenez-moi, il me serait très désagréable qu’un internaute puisse se tromper à son tour et m’appelle soudain Maxi-Mouton 🐏…… ce que je ne tolèrerais pas …. 😡

        Vous l’avez compris, je plaisante…… suis pince sans rire à mes heures …..Quoi que !! 😏

        En tout cas, merci, j’ai passé un bon moment avec votre énigme…. j’attends la prochaine avec impatience…. et suis déjà sur les starting-blocks.

        Bonne soirée étoilée ….. Maxi-MoTTain……. 😉

        J'aime

        1. Bonjour Jean-Pierre,
          Pourtant, comme le chante si bien Ferra, « que la montagne est belle »… Sans doute un labsus révélateur de mon besoin d’évasion et d’espace…:-) Puisque je connais à prénom votre prénom, je n’écorcherai plus celui de votre blog.;-)
          Merci infiniment pour votre présence active et bravo encore pour la résolution de mon énigme. La conclusion vous appartiendra : soit vous êtes naturellement doué, soit je dois relever encore le niveau de difficulté pour des habitués de l’exercice 😉 Très bon dimanche.
          Catherine

          J'aime

Les commentaires sont fermés.