Bulles printanières évanescentes

En dépit d’une fin un peu triste, quelques bulles d’harmonie, tels les cailloux déposés, par le Petit Poucet, dans la forêt sombre où il était perdu. Puisse ce « collier de perles énergétiques » ramener l’espoir et conjurer la « gravité terrestre »

Dôme de bulles de savon-Fontaine Place Royale-Nantes©CuriousCat

Bulles printanières évanescentes

Baignant dans son azur royal, accoudé à son matrah* blanc,

le soleil adresse de grands sourires aux rares passants.

En ces secondes d’or, Printemps nourrit Juin du pain d’espérance,

révélant aux hommes la saveur de vie et sa quintessence.

Bulles de savon-Ile de Nantes(44)©CuriousCat

Tel un phénix immortel, pourpre, incarnat, aurum, la saison

du ver sacrum amène ordinairement des migrations.

Croisée entrouverte, sur un imaginaire eldorado,

l’Ile de Nantes est pourtant calme, Machines au repos…

©CuriousCat

Sur les dalles de béton gris, mes pas crient ma mélancolie.

Soudain, une vision fugace, telle une parhélie,

chasse ces réflexions funestes, de manière éphémère.

Nouveau cap pour mon humeur-girouette… hors des vents contraires.

©CuriousCat

Arlequin sans masque ni costume, un maître-savonneur

guette le plaisir sans fin des enfants, de son oeil rigoleur.

Pour garder l’éternel bonheur, de ces boréales aurores,

leurs mains recueillent les gouttes telle la coupe de Pandore.

©CuriousCat

Comme une chimère enfourchant un serpent de mer coloré,

La quenouille magique plonge dans les vagues irisées.

Onduleuses, tel un cygne dansant avec lumen, les bulles

iridescentes sautent dans leur élastique pellicule.

©CuriousCat

Sous le souffle d’Eole, les oiseaux-rêves aquarellistes

se couvrent de vives teintes arc-en-ciel impressionnistes.

Hélas pour tous, paradis retrouvé, aussi vite perdu…

les bulles éclatent subitement, tel un instable obus.

©CuriousCat

CuriousCat

colorfullcat

Toutes les photos sont ©CuriousCat. Pas de reproduction sans mon accord

Pour que votre visite ne demeure pas tristement fantôme (peu encourageant), merci de manifester votre intérêt (like, étoile ainsi qu’un commentaire). Les évaluations ne fonctionnent parfois que sur Chrome.

(*) Mot arabe signifiant matelas.

8 réflexions au sujet de « Bulles printanières évanescentes »

    1. Bonjour Malyloup,
      Merci !!! 🙂

      J’accueille volontiers ta douceur, ton câlin car les temps sont durs.

      Quoique je demeure en arrêt, jusqu’à fin août, les tracas s’accumulent et la charge mentale perdure (dde de recours pour mon dossier CPAM, tandis que mon emploueur poursuit son harcèlement pour m’épuiser définitivement et me faire partir sans m’indemniser des multiples préjudices moraux et financiers subis dans le cadre de ma longue carrière et en dépit de mon engagement extrême. 😦

      Bloquée à demeure en raison de travaux, je peine à me reposer et récupérer. D’autant que mon employeur poursuit son harcèlement et ses menaces par courrier recommandé.

      Et pour toi, comment se passe l’été ? Tout est OK (santé, famille, vacances…. ?).

      Ecrire ce poème m’a demandé beaucoup d’énergie. De ce fait, je continue d’accumuler un important retard en matière de lecture de tes articles et ceux de nos amis blogueurs.

      Dieu merci, je sais pouvoir compter sur ta compréhension bienveillante.

      Merci pour tout, chère Malyloup. Tu es un vrai rayon de soleil. 🙂

      Bises.
      Cat

      Aimé par 1 personne

    2. Bonjour Malyloup,
      Merci !!! 🙂

      J’accueille volontiers ta douceur, ton câlin car les temps sont durs.

      Quoique je demeure en arrêt, jusqu’à fin août, les tracas s’accumulent et la charge mentale perdure (dde de recours pour mon dossier CPAM, tandis que mon emploueur poursuit son harcèlement pour m’épuiser définitivement et me faire partir sans m’indemniser des multiples préjudices moraux et financiers subis dans le cadre de ma longue carrière et en dépit de mon engagement extrême. 😦

      Bloquée à demeure en raison de travaux, je peine à me reposer et récupérer. D’autant que mon employeur poursuit son harcèlement et ses menaces par courrier recommandé.

      Et pour toi, comment se passe l’été ? Tout est OK (santé, famille, vacances…. ?).

      Ecrire ce poème m’a demandé beaucoup d’énergie. De ce fait, je continue d’accumuler un important retard en matière de lecture de tes articles et ceux de nos amis blogueurs.

      Dieu merci, je sais pouvoir compter sur ta compréhension bienveillante.

      Merci pour tout, chère Malyloup. Tu es un vrai rayon de soleil. 🙂

      Bises.
      Cat

      Aimé par 1 personne

      1. que tu me dises que je suis un rayon de soleil me comble autant que tes visites sur mon blog 😉
        ici, on peut dire que tout est ok car je ne compte pas les petits épisodes de covid des uns et des autres mais qui sont vite résorbés 🙂
        notre petite-fille nous comble de joie ainsi que ses deux grands-frères et nous les accueillerons avec leur maman d’ici 15 jours (leur papa devant rester dans le sud pour son travail)
        la rénovation de la maison de notre seconde fille occupe beaucoup et bien agréablement son papa et notre retraite se passe à merveille grâce à tout *ça*
        je comprends et mesure combien ce que tu vis est énergivore car je l’ai vécu pendant un temps dans mon travail…. c’est pourquoi j’apprécie tant la retraite, tout en étant bien occupée 😉 !
        pour en revenir à ton billet, il est important de TE faire plaisir et oui, écrire prend du temps alors c’est normal de l’utiliser pour toi, ce temps 🙂
        je te visualise dans les belles bulles de lumière que tu as photographiées et tu peux le faire aussi si ça te fait envie 🙂
        encore des gros bisous, Cat et de la douceur

        J’aime

        1. Toujours pleine d’une belle philosophie de vie…. J’adorerais te rencontrer « pour de vrai » (comme disent les petits) 😉
          En tant qu’hypersensible, j’ai cette étrange capacité de sentir les personnes et les choses à distance et ton aura est tellement positive. 🙂
          Merci encore pour ces mots-doux.
          Je vais essayer de trouver mon chemin de lumière…

          Très bel été Malyloup.

          Profite de ta belle et gentille famille. Tellement essentiel !
          Bisous
          Cat

          PS : Si tu ne le connais pas, je t’invite à te procurer le livre d’Isabelle Filiozat sur ‘L’intelligence émotionnelle ». Une analyse qui me réconcilie avec la capacité de certains psys. Grâce à plusieurs contacts et ami(e)s, j’ai compris pourquoi j’avais du mal à trouver ma place et, grâce à des personnes comme cette psys ou Mme Hirrigoyen, pourquoi mes valeurs ne peuvent être supportables pour des profils toxiques, notamment dans mon milieu pro.

          Aimé par 1 personne

          1. hihihi, oui je connais isabelle filiozat et tu as vu juste car j’ai aussi cette sensibilité exacerbée 😉
            c’est sans doute pourquoi nous sommes intéressées par les mêmes ‘choses’ et que nos réactions ne sont pas toujours (voire jamais) comprises par notre entourage (surtout dans le milieu pro 🙂 )
            j’ai lu énormément de livres sur le sujet et visionné des heures et des heures de vidéos pour comprendre et accepter ‘qui je suis’…..
            en fait, il y a ‘juste’ à rayonner qui l’on est et à arrêter de se battre contre des moulins à vents mais il m’a fallu toute une vie pour le concrétiser
            la plupart du temps, on vit des situations qui nous semblent totalement injustes (et c’est le cas!) mais on s’épuise à lutter ‘contre’
            le jour où j’ai compris que pour m’en sortir, il me fallait faire ‘avec’, j’ai pu aller mieux physiquement et moralement
            personne ne nous accepte telle que l’on est tant que nous n’osons pas nous ‘imposer’ comme telle (on est alors dans la revendication de notre bon droit mais ça ne fonctionne pas dans cette société)
            accepter qui on est, c’est cesser de vouloir SE faire accepter (tu vois la nuance?)
            cependant, ce n’est pas un cap facile à franchir pour nous car on a besoin de reconnaissance, n’arrivant pas à nous la donner, cette reconnaissance….
            quant à se rencontrer en ‘vrai’, ça peut arriver, comme vu dans mes billets précédents 🙂
            prends soin de toi, Cat, c’est à dire donne toi la priorité pour tout et en tout car nous sommes enclines à d’abord faire pour les autres et à ‘trop’ en faire car nous sommes les championnes du *trop* 😉
            et surtout, surtout, *souris*! tout le temps, que tu sois triste, en colère ou que tu te sentes ‘coupable’ (ah la culpabilité!), souris quand même! au début, ce n’est ni simple ni facile et c’est un ressenti très ‘bizarre’ mais ça change tout!
            c’est parce que ma vie a été une suite de grosses, très grosses difficultés que je peux comprendre, à présent, ceux qui m’entourent car ça m’a obligé à ME comprendre en premier lieu
            sauf qu’il ne suffit pas de se comprendre, il y a surtout à s’accepter …..
            des gros bisous, Cat

            Aimé par 1 personne

    3. Bonjour Malyloup,
      Merci !!! 🙂

      J’accueille volontiers ta douceur, ton câlin car les temps sont durs.

      Quoique je demeure en arrêt, jusqu’à fin août, les tracas s’accumulent et la charge mentale perdure (dde de recours pour mon dossier CPAM, tandis que mon employeur poursuit son harcèlement, et ses menaces, par courrier recommandé (1) pour m’épuiser définitivement et me faire partir sans m’indemniser des multiples préjudices moraux et financiers subis dans le cadre de ma longue carrière et en dépit de mon engagement extrême. 😦

      Bloquée à demeure en raison de travaux, je peine à me reposer et récupérer.
      Ecrire ce poème m’a demandé beaucoup d’énergie. De ce fait, je continue d’accumuler un important retard en matière de lecture de tes articles et ceux de nos amis blogueurs.

      Dieu merci, je sais pouvoir compter sur ta compréhension bienveillante.

      Merci pour tout, chère Malyloup. Tu es un vrai rayon de soleil. 🙂

      Bises.
      Cat

      (1) Prétextant qu’il n’avait pas reçu mon dernier arrêt de travail, pourtant posté le 24/06, il m’a menacée de licenciement pour faute disciplinaire, sans même m’alerter par mail (alors qu’il a su utiliser mon mail personnel, en avril) de la non distribution de courrier. Je doute très fortement de sa sincèrité depuis qu’une collègue, qui avait aussi fait un burn-out, il y a quelques années, m’a dit avoir reçu le même courrier, en 2018, de l’ancien RH…. Grrr

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.