Bulles printanières évanescentes

En dépit d’une fin un peu triste, quelques bulles d’harmonie, tels les cailloux déposés, par le Petit Poucet, dans la forêt sombre où il était perdu. Puisse ce « collier de perles énergétiques » ramener l’espoir et conjurer la « gravité terrestre »

Dôme de bulles de savon-Fontaine Place Royale-Nantes©CuriousCat

Bulles printanières évanescentes

Baignant dans son azur royal, accoudé à son matrah* blanc,

le soleil adresse de grands sourires aux rares passants.

En ces secondes d’or, Printemps nourrit Juin du pain d’espérance,

révélant aux hommes la saveur de vie et sa quintessence.

Bulles de savon-Ile de Nantes(44)©CuriousCat

Tel un phénix immortel, pourpre, incarnat, aurum, la saison

du ver sacrum amène ordinairement des migrations.

Croisée entrouverte, sur un imaginaire eldorado,

l’Ile de Nantes est pourtant calme, Machines au repos…

©CuriousCat

Sur les dalles de béton gris, mes pas crient ma mélancolie.

Soudain, une vision fugace, telle une parhélie,

chasse ces réflexions funestes, de manière éphémère.

Nouveau cap pour mon humeur-girouette… hors des vents contraires.

©CuriousCat

Arlequin sans masque ni costume, un maître-savonneur

guette le plaisir sans fin des enfants, de son oeil rigoleur.

Pour garder l’éternel bonheur, de ces boréales aurores,

leurs mains recueillent les gouttes telle la coupe de Pandore.

©CuriousCat

Comme une chimère enfourchant un serpent de mer coloré,

La quenouille magique plonge dans les vagues irisées.

Onduleuses, tel un cygne dansant avec lumen, les bulles

iridescentes sautent dans leur élastique pellicule.

©CuriousCat

Sous le souffle d’Eole, les oiseaux-rêves aquarellistes

se couvrent de vives teintes arc-en-ciel impressionnistes.

Hélas pour tous, paradis retrouvé, aussi vite perdu…

les bulles éclatent subitement, tel un instable obus.

©CuriousCat

CuriousCat

colorfullcat

Toutes les photos sont ©CuriousCat. Pas de reproduction sans mon accord

Pour que votre visite ne demeure pas tristement fantôme (peu encourageant), merci de manifester votre intérêt (like, étoile ainsi qu’un commentaire). Les évaluations ne fonctionnent parfois que sur Chrome.

(*) Mot arabe signifiant matelas.

Le magnum opus de Carpo

Le magnum opus de Carpo

Automne-Bonnets d’évêque (fusain d’Europe) ©CuriousCat

Sur le carrousel des saisons, l’été a dû céder son tour.

Souvenir hédonique, il reste assis sur les bancs des mémoires.

Poète affranchi, le soleil poursuit son voyage au long cours,

Sa plume indienne confiant au ciel ses belles histoires.

Couleurs d’automne-Jardin des Plantes-Nantes©CuriousCat

De nos heures célestes, Carpo est désormais la gardienne.

L’ordre de la Nature, soumis à sa grâce flamboyante,

Parfois masqué, par de matinales vapeurs ambrosiennes,

Démontre aux hommes ses lois divines, de manière charmante.

Automne 2021-Voyage à Nantes©CuriousCat

Cheveux roux cascadant sur sa robe mordorée et vineuse,

La déesse automnale nous offre son beau spectacle annuel.

Pour réussir ce magnum opus, quête très ambitieuse,

Elle use de teintes magiques et d’un secret rituel.

©CuriousCat

En livrée à sequins cuivrés, les arbres sont en valeur.

Stoïques mannequins d’un sylvestre polyptyque diapré,

Passant du vert au jaune-orange et d’autres sanguines couleurs,

ils sont, par leur parèdre, lumineusement transfigurés.

Couleurs des feuilles d’automne©CuriousCat

En se penchant sur les miroirs d’eau creux, devenus leur tombeau,

les dieux savent, qu’après le requiem, l’hiver va arriver.

Bientôt, les feuilles sépias, soulevées par le vent-plumeau,

flétries sur le sol, formeront un riche compost nourricier.

Automne-Parc de Procé-Nantes©CuriousCat

Au printemps, les pampres des vignes et les bois, en crêpe grège,

réchauffés par les vifs feux d’Hélios, seront soignés des pluies.

Thallo, de la couronne nymphéale, aura le privilège,

fructifiant, après sa sœur, cet éternel nectar de vie.

©CuriousCat

CuriousCat

Toutes les photos sont ©CuriousCat. Pas de reproduction sans mon accord.

Pour que votre visite ne demeure pas tristement fantôme, dans les Google Analytics, et que le blogging demeure un véritable plaisir de l’échange, merci de manifester votre intérêt (like, étoile, commentaires également).

Please, like and comment if you wan me still blogging, thank you.

Fata Morgana : un mirage chromatique ?

Thomas Chkp & Cindy Belaud-Expo Fata Morgana-Nantes©CuriousCat

En référence à la fée Morgane, la « Fata Morgana » est un phénomène optique naturel qui désigne une superposition de mirages supérieurs et inférieurs.

Plusieurs fois utilisée dans le milieu culturel (cinéma, littérature…), l’expression a été reprise par une quinzaine d’artistes de l’atelier KraftHouse qui avaient investi l’espace alternatif nantais Pol’n.

L’exposition « FATA MORGANA » se voulait une « invitation au mystère… au baroque, mais surtout à l’inhabituel ». Initialement prévue du 28/05 au 19/09/21, elle a néanmoins été provisoirement suspendue, 3 mois après son vernissage, en raison des mesures gouvernementales liées au passe sanitaire.

Alors, hallucination collective ou mirage chromatique ? L’arrêt sur images, réalisé dans cet « ailleurs d’élection », devrait permettre la mise au point...

Pedro/Smoka-« Mirage »-Expo Fata Morgana-Nantes©CuriousCat

Sans l’œuvre colorée de Pedro et Smoka, illuminant le porche, je n’aurais pas nécessairement découvert cet espace expérimental pluridisciplinaire situé au fond d’une cour, au 11 de la rue des Olivettes (quartier Madeleine/Champs de mars de Nantes).

Aujourd’hui propriété de la Ville de Nantes, Pol’n est co-géré par 13 associations (liste détaillée sur https://pol-n.org/poln/).

Au fond du local, les bannières « Haut et fort » d’Hélène Burel, la Petite Henry et G. évoquent d’ailleurs, de manière sous-jacente, le passé de l’ancien Office des Papiers Peints (OPP) mais aussi l’artisanat durable, la liberté d’expression aussi poétique qu’engagée…

Hélène Burel/La Petite Henry/G-  » Haut et fort « – Expo Fata Morgana-Nantes©CuriousCat

La référence à l’OPP, se retrouve aussi dans les drapés solaires, évoquant à la fois la nappe vichy, de quelque pique-nique psychédélique, et le décor en toile de Jouy d’un singulier cabinet de curiosités…

Derrière l’humour, et l’esthétisme fluo cyan, magenta et jaune, la scénographie de l' »Armada Armadillidium« , de Rathür, met en relief la symbolique des cloportes, seuls animaux capables de se déplacer sous une surface sans lâcher prise.

Lire la suite

Bretagne : les couleurs du bonheur…

 » Loin des yeux, près du cœur  » dit-on parfois.

Même si mon séjour dans les Côtes d’Armor (22), en passant par le Morbihan (56) aura été court, cet été, je feuilletterai l’album-photos, de ce paradis breton, comme un livre-vitrail où chaque couleur raconte le bonheur de vivre...

Ile de Bréhat-Phare du Paon©CuriousCat
Ile de Bréhat-Guetteur du phare du Paon©CuriousCat
Ile de Bréhat (22)-Veilleur du phare du Paon©CuriousCat

Jeu de lumière-Vitrail de Gouareg (22)©CuriousCat
Champ de flers-Abbaye de Bon Repos (22)©CuriousCat
Pont-Abbaye de Bon Repos (22)©CuriousCat
Pont2-Abbaye de Bon Repos (22)©CuriousCat-
Pontivy (56)©CuriousCat

CuriousCat

colorfullcat

Toutes les photos sont ©CuriousCat. Pas de reproduction sans mon accord (en raison d’un problème actuel de Word Press, certaines légendes ne s’affichent pas :-().

Pour que votre visite ne demeure pas tristement fantôme, dans les Google Analytics, et que le blogging demeure un véritable plaisir de l’échange, merci de manifester votre intérêt (like, étoile, commentaires également).

Peintures de lumière végétales

« Trait d’union entre le soleil et la biosphère (1), la lumière est le cordon ombilical de la Terre » (La Terre d’abord).

Magniolias-Parc de Procé-Nantes©CuriousCat

Des espaces verts, des couleurs, une atmosphère… et quelques photos pour y déposer cette nouvelle écriture de lumière « grandeur Nature ».

Camélia-Jardin des Plantes-Nantes©CuriousCat

CuriousCat

Toutes les photos sont ©CuriousCat. Pas de reproduction sans mon accord.

Chers visiteurs : n’oubliez-pas de cliquer sur les liens hypertextes pour en savoir plus.

Pour que votre visite ne demeure pas tristement fantôme, dans les Google Analytics, et que le blogging demeure un véritable plaisir de l’échange, merci de manifester votre intérêt (like, étoile, commentaires également).

(1) Pour en savoir plus sur la thématique :

https://planet-vie.ens.fr/thematiques/manipulations-en-svt/la-photosynthese-generalites

https://planet-vie.ens.fr/thematiques/manipulations-en-svt/la-morphogenese-vegetale-action-dirigee-des-facteurs-de-l

Du Nadir au Zéphir, Héméra l’éternelle…

Pour ce 5ème anniversaire de blog, un hommage poétique à la lumière, déesse de nos jours, et quelques-unes des photos qu’elle m’a inspirées…

Du Nadir au Zéphir, Héméra l’éternelle…

©CuriousCat

‌Fille d’Erèbe, et de Nyx, tu lèves chaque jour leur voile d’obscurité,
De la couche d’Ether, conservant la brillance et l’ouranienne beauté.

Les paillettes dorées qui scintillent, joliment, dans tes grands yeux de velours,
Sont un signe lumineux de votre union céleste et d’un suprême amour.

Le cœur et les sens enflammés, par vos baisers de feu, ta lumière irradie,
Installant ton aurore, éclatante, rose orangée, par le ciel applaudie.

Sous ta caresse poudrée, et ce flot de clarté, Dame Nature, s’éveille,
Sa gracile vénusté, joliment sublimée par cette teinte vermeille.

De la pointe de ses pieds, jusqu’à son doux visage, elle renvoie ta lueur,
Tes perles de lumière, semblables à un collier, enchaîné à son cœur.

De saison en saison, Ô puissante Héméra, tes rayons étincelants,
Forment, sur ses drapés, d’iconiques entrelacs brunniens, or et argent.

©CuriousCat

Sous ton effet magique, le reflet vert des arbres, sur l’onde azuréenne,
Evoque l’art subtil d’une toile huilée ou d’une soie arachnéenne.

Ces peintures de lumière, et leur chromatique voyage impressionniste,
Exaltent les photographes, peintres et poètes, sensibles et artistes.

©CuriousCat

Comme un pinceau virtuel, ton prisme dépose ses illusions spectrales,
Mélange dosé de cyan, jaune, magenta, tel un vitrail de cathédrale.

Entre ombre et lumière, mon âme caméléon succombe au puissant mystère,
De ces nomades irisés, qui se déplacent dans l’air, la mer ou sur terre.

Lorsque le jour finit sa course, du Nadir au Zéphir, ton globe d’airain
Diffuse son rouge feu, sous des nuées flavescentes, vers l’horizon sans fin.

Doucement, la pourpre se mélange à l’ambre et l’orange saumoné.
Dans le crépuscule, tu rejoins alors, pour la nuit, tes chers dieux éthérés.

©CuriousCat

.
©CuriousCat

©CuriousCat

Chers visiteurs : n’oubliez-pas de cliquer sur les liens hypertextes pour en savoir plus.

Pour que votre visite ne demeure pas tristement fantôme, dans les Google Analytics, et que le blogging demeure un véritable plaisir de l’échange, merci de manifester votre intérêt (like, étoile, commentaires également).

Soleil epiphanês pour toile de Janus

Un peu comme une icône, le soleil a écrit ce soir une très belle histoire ! Au risque de sembler souffler le chaud et le froid, le spectacle de feu du soleil, ce soir, succède donc, involontairement, sans facétie aucune, aux sculptures de glace d’hier…

coucher-de-soleil-epiphanie-2017-dsc07725-min

Comme une tempera, une émulsion solaire a recouvert le ciel,

magique, epiphanês, annonçant le Messie.

Une palette symbolique d’or, d’encens et de myrrhe,

parant la voûte céleste de couleurs royales.

Son cœur incandescent, avant d’être caché,

partage sa janusienne beauté et son brûlant baiser.

Demain, l’étoile se lèvera, d’un air évangélique,

ravie de s’être payé, ce soir, la grande part du gâteau.

A défaut de la fève, nous aurons ainsi, pour toujours,

le souvenir lumineux de ce divin moment.

©CuriousCat

Impression soleil couchant-@CuriousCat-min-min-min
Impression soleil couchant (©CuriousCat)