Jardin des Plantes de Nantes : un « Ponti tour » et puis s’en va…

« Jardin remarquable« , le Jardin des Plantes de Nantes a probablement conservé, de son histoire ancienne, quelques vertus médicinales tant le corps et l’âme semblent y retrouver leur jouvence, par la seule action des sens. Réminiscence probable de ces vertes années où ma grand-mère, qui habitait tout proche, nous emmenait souvent, son chien « Bibiche » (1) au bout de sa laisse et les brioches sucrées, achetées en chemin, précieusement rangées dans son sac pour notre goûter, ce lieu arboré et fleuri a désormais pour moi la saveur délectable d’une véritable madeleine de Proust…

jardindesplantes-nantes-l225-min-1

Parmi la centaine de parcs et jardins gérés par la municipalité, cet espace vert conserve l’étrange pouvoir de « n’être, à chaque fois, ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre ». De fait, ouvert au public en 1829, il n’a cessé d’évoluer depuis sa création en 1688 : de jardin des apothicaires en jardin royal des plantes en 1719, pour devenir enfin le jardin botanique actuel.

Situé en plein centre-ville de Nantes, il figure parmi les quatre grands jardins botaniques de France (73 280 m2 de verdure, plus de 10 000 espèces vivantes, 800 mètres carrés de serres, plus de 50 000 fleurs sont plantées chaque saison).

Lire la suite

Publicités

Kumo, un « kami » qui nous veut du bien

En japonais, le mot «kami» a pour sens premier «esprit», et non «dieu». La notion s’est ensuite élargie pour désigner aujourd’hui, plus généralement, l’esprit d’une personne, Dieu, un être suprême, une effigie, un principe ou, de façon plus globale, tout ce qui peut être vénéré.

Kumo-Nantes-CuriouCat-DSC05854-min

18158728-Kami-japonais-kanji-signifie-dieu-Banque-d'images-minC’est donc bien en amie et incarnation vivante de la culture universelle que l’araignée « kumo », baptisée ainsi par les Japonais, est revenue à Nantes, pour le plus grand plaisir de son créateur  François Delarozière dont je vous avais déjà parlé à propos de Long Ma. (1)

Mises à part ses dimensions imposantes (13 mètres de haut, 38 tonnes, avec son chariot), et sa morphologie semblable à son espèce Araneae (8 pattes et 2 chélicères pour attraper ses proies), l’animal n’a de ce fait rien de commun avec celle de la série Disney « American Dragon : Jack Long« , noire et très agressive.

Brochosomes1-minGlabre, sa couleur miel/orangée est tavelée de jaune évoquant, de manière réaliste, les brochosomes, des granules microscopiques (cf ci-contre) sécrétées par les cicadelles, qui se collent généralement à la peau des araignées après un repas. (2)

Kumo-Nantes-CuriousCat-DSC05893-min

Kumo-Nantes-CuriousCat-DSC05849-min

Kumo-Nantes-CuriousCat-DSC05888-min

Kumo-Nantes-CuriousCat-DSC05889-min

Kumo-Nantes-CuriousCat-DSC05867-min

Lire la suite