« Ut pictura poesis » ou le récit zoulou du Voyage A Nantes de Pedro

Depuis ses origines, l’homme a manifesté la force narratrice de son esprit de différentes manières, au travers de dessins en particulier. A l’instar des enfants, ces supports mnémotechniques de la vie incorporelle, perdurent chez de multiples graffeurs et, de manière globale et instinctive, dans l’art brut, œuvrant pour la transmission symbolique et collective d’une temporalité poétique singulière…

Street-art-VAN-Jardin des Plantes-Orangerie-Pedro-Nantes ©CuriousCat-DSC09485

#VAN2017-Expo Zoulou Ut Pictura Poesis–Jardin des Plantes-Pedro-Nantes ©CuriousCat

Cette quête d’un langage véhiculaire, déjà évoquée pour le peintre Alain Thomas, semble animer aussi l’illustrateur/graffeur Pedro Ricardo qui, tel un chaman dépositaire d’une forme de « secret culturel », a choisi le Jardin des Plantes de Nantes pour « donner des ailes à son âme » en combinant formes, matières et couleurs comme des mots.

1Street-art-VAN-Jardin des Plantes-Pedro-Nantes ©CuriousCat-DSC09474-min

A l’invitation des services SEVE et Culture de la ville, ce jeune artiste urbain du collectif 100 pression, a investi cet espace botanique dans le cadre de l’édition 2017 du Voyage à Nantes (VAN).

Voie verte reliant la gare au centre-ville, ce théâtre de verdure offre ainsi, à quelques mètres du Musée des Beaux-Arts (réouvert en juin dernier, après plusieurs années de travaux), un cadre idéal, aussi naturel qu’original, à l’idée suivante d’une correspondance des arts, partagée par Plutarque, qu’Horace synthétisa lui-même via l’expression « ut pictura poesis » :

«La poésie est une peinture parlante, la peinture une poésie muette» (Simonide de Cléos)

Comme un fil d’Ariane entre mondes réel et imaginaire, Pedro y partage, du 01/07 au 27/08, sa vision de l’écologie humaine où nature et culture peuvent évoluer harmonieusement.

Street-art-VAN-Jardin des Plantes-Pedro-Nantes ©CuriousCatDSC08622

Street-art-VAN-Jardin des Plantes-Pedro-Nantes ©CuriousCat-DSC08620

Dans ce jardin des sens, aucun n’est interdit. Bien au contraire, dans cette agora de plein air, les œuvres de l’artiste semblent même une sorte d’invitation tribale bienveillante au débat si l’on s’en réfère aux totems disposés tout au long du parcours, depuis l’entrée principale jusqu’à la sortie, située face à la gare, où le public (voyageurs occasionnels de la SNCF, en attente de leur correspondance, ou simples promeneurs) découvre les planches pictographiques aux couleurs patriotiques ci-dessus.

Plutôt muraliste jusqu’alors (*), l’artiste utilise ici techniques picturales classiques et maîtrise du spray, pour y conter, dans une prose en positif et en négatif, mais également « en vers et contre tous », ses fables et perceptions métaphoriques.

Comment en comprendre la quintessence ?

Street-art-VAN-Jardin des Plantes-Pedro-Nantes ©CuriousCat-DSC09438-min

Entre abstraction et figuration, équilibre ou tensions, jeux d’ombre et de lumière, contrastes entre noirs/blancs et éléments multicolores, l’exposition « Zoulou » traduit son regard holistique sur la nécessité et la capacité du monde humain à retrouver son caractère sauvage.

Même si le terme évoque plutôt les origines africaines de l’humanité, les pictogrammes et autres éléments de son bestiaire m’ont plus largement fait penser à un art de la mémoire du patrimoine culturel  universel (symboles amérindiens, hiéroglyphes égyptiens, etc) où, selon l’expression de G.D. Huberman, « l’image devient l’œil de l’histoire ».

Les créations polymorphes de Pedro ont sans doute été inconsciemment influencées par cette culture commune.

Magnolier-JardindesPlantes-Nantes-©CuriousCat-DSC08476-min

Sous le regard ironique du magnolier « gnome-gnome » centenaire ^^, elles ont été réalisées au pinceau, à la bombe ou encore au blanc d’Espagne (rappelant ainsi la tradition locale) :

  • Au format XXL, à partir de matériel de récupération pour certaines qui, quoique plus représentatives, n’en sont pas moins chargées d’une réflexion métaphorique quant à leurs pouvoirs de vie et de mort (renard, serpent à la langue fourchue…).

Street-art-VAN-Jardin des Plantes-Pedro-Nantes ©CuriousCat-DSC09433-min

Street-art-VAN-Jardin des Plantes-Pedro-Nantes ©CuriousCat-DSC09432-min

Street-art-VAN-Jardin des Plantes-Pedro-Nantes ©CuriousCat-DSC08713-min

Street-art-VAN-Jardin des Plantes-Pedro-Nantes ©CuriousCat-DSC08714-min

  • en 2D, sur les vitres des serres.

Street-art-VAN-Jardin des Plantes-Pedro-Nantes ©CuriousCat-DSC09476-min

2Street-art-VAN-Jardin des Plantes-Pedro-Nantes ©CuriousCat-DSC09477-min-1

  • en 3D, dans les arbres, 250 «oizos» ayant été disséminés, de manière visible ou en hauteur selon le cas.

Street-art-VAN-Jardin des Plantes-Pedro-Nantes ©CuriousCat-DSC09445-min

Tout comme Ponti, Pedro a associé à son projet l’Orpan et des écoles de Nantes mais aussi le collectif Apo33, association d’artistes professionnels privilégiant la pratique intermédia i.e. croisant arts expérimentaux, art sonore, arts numériques, créativité sociale et théorique.

Résultat : des oiseaux bigarrés dont la localisation est prétexte à un jeu de cache-cache pour les enfants qui auraient sans doute d’ailleurs parfois du mal à les repérer sans leur chant très curieux, aux sonorités mi-naturelles, mi-numériques.

Un passage dans l’Orangerie apporte des éléments complémentaires sur le concept de la « phusis » que Pedro souhaite partager avec le public et son invitation à « cultiver notre jardin », comme l’évoquait déjà Voltaire en son temps…

Street-art-VAN-Jardin des Plantes-Orangerie-Pedro-Nantes ©CuriousCat-DSC09484

Street-art-VAN-Jardin des Plantes-Orangerie-Pedro-Nantes ©CuriousCat-DSC09486

Street-art-VAN-Jardin des Plantes-Orangerie-Pedro-Nantes ©CuriousCat-DSC09487

Street-art-VAN-Jardin des Plantes-Orangerie-Pedro-Nantes ©CuriousCat-DSC09488

Si, à l’instar de l’oiseau géant tracé sur le sol par Pedro, semblable à quelque géoglyphe de Nazca, un doute continue à planer pour vous quant à notre compréhension mutuelle de ses témoignages polymorphiques, de son récit personnel de l’insaisissable, du fugace… qui de mieux que l’artiste pour vous résumer son travail en vidéo ?

Voici donc : https://fr-fr.facebook.com/nantestourisme/posts/2004643712894768

La suite du voyage à Nantes… bientôt ! 😉

colorfullcat

 

Nota : Toutes les photos sont personnelles et donc ©CuriousCat (pas de reproduction sans mon accord).

 

 

(*) Cf notamment https://lopticoindescurieuxdecuriouscat.wordpress.com/2017/01/27/garniture-de-street-art-pigmentee-pour-tranche-de-vie-nantaise/

Publicités

15 réflexions au sujet de « « Ut pictura poesis » ou le récit zoulou du Voyage A Nantes de Pedro »

  1. C’est drôle, c’est coloré, c’est superbe ! J’aime beaucoup l’adaptation des couleurs avec l’environnement. Un petit bémol sur l’accroche (plastique noir) des oiseaux dans les arbres, mais le reste est charmant ! Oui, moi aussi j’ai pensé à Sylvie en voyant les palettes 🙂 Merci Cat pour cette jolie balade. Un bisou

    J'aime

    1. Bonsoir Nath,
      Merci pour ton sympathique commentaire. Plutôt d’accord avec toi concernant le plastique utilisé pour accrocher les oiseaux. Au risque de mécontenter certaines personnes, je dois avouer que toutes les propositions faites dans le cadre du VAN (Voyage à Nantes) ne me plaisent pas nécessairement. Si certaines créations du centre-ville, vu de loin, semblent originales et assez sympathique, les matériaux artificiels ne servent pas toujours l’expression artistique en « vision de près »… 😉 Bises
      Catherine

      J'aime

  2. voilà une bien agréable promenade! merci cat la curieuse et conteuse 🙂
    les caisses végétales rappellent celles présentées chez sylvie (de nogent) et elles me plaisent beaucoup!
    j’aime cette façon d’interpréter le monde et la petite vidéo complète bien ton récit (en nous montrant l’artiste en action!)
    de la paix, voilà ce que je ressens là maintenant………mmmmmm……que c’est bon 🙂
    bises et merci encore pour ce délicieux moment

    J'aime

      1. Bonjour Malyloup,
        Je transmettrai ! 😉
        Merci pour ta visite dominicale qui me fait sincèrement plaisir. Je suis heureuse que ma nouvelle histoire te plaise.
        J’espère que tu profites de tes congés. Encore une semaine pour moi dont j’espère profiter car je n’ai pas vraiment hâte d’y retourner, mon environnement managérial étant tout sauf magique en vérité. 😉
        Bises, bon dimanche.

        Aimé par 1 personne

        1. hihi, je ne suis pas en vacances, cat car je viens de faire un ‘petit’ w-end de 24h (2x12h) mais grâce à ce genre d’horaires, j’ai des jours de récupération notamment la semaine qui vient et tes souhaits de bon dimanche ont été exhaussés car ça s’est bien passé au travail……donc merciiii et bisous de douce nuit à toi 🙂

          J'aime

    1. Bonjour Claude,
      Oui, la diversité culturelle ! 🙂
      Dommage que tu ne puisses venir à Nantes mais j’imagine que bien des occasions te seront offertes en Normandie ou.. au Canada ! 😉
      Je ne suis pour l’instant de retour qu’en pointillés car j’ai accumulé un retard phénoménal de lecture et d’écriture et je dois mettre en place certains éléments pour avancer personnellement et professionnellement. Une avancée plutôt « à l’aveugle » un peu difficile mais bon, j’espère trouver la lumière à la sortie d’un tunnel de plusieurs années.
      Belle fin de semaine, bien amicalement.
      Cat

      Aimé par 1 personne

      1. Merci Catherine, je vais bientôt être aussi en mode « pause été ». Je vais juste planifier les poésies du lundi. Je te souhaite une belle réussite professionnelle. Belle fin de semaine, avec le pont du 15 aôut, un prélude aux vacances. Amicalement.

        J'aime

    1. Bonjour Rachel,
      Effectivement, tous les goûts sont dans la nature. 🙂
      Au-delà de ma propre sensibilité, je souhaite avant tout partager avec vous ces éléments de curiosité en vous proposant mon interprétation pour engager le débat.
      Ceci ne signifie pas que lesdites curiosités correspondent 100 % à mes goûts personnels. 😉
      Belle journée, au plaisir.
      Cat
      PS : j’espère que tu vas bien et que tu as vu mon message sur FB.

      J'aime

    1. Bonsoir Catherine,
      Merci pour ta gentillesse. Déconnectée durant plusieurs semaines, je n’ai rien lu ni écrit depuis très longtemps.
      A Nantes, les expos s’enchaînent pourtant… pour notre plus grand plaisir et j’aurai bien du mal pour ne pas me disperser ! 😉
      Belle soirée également, à bientôt.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s