Trois-mâts « Shtandart » : l’étendard coloré des rêves…

Moins long que le Belem (58 m), ou l’Hermione (65 m), le « Shtandart« , réplique de l’ancien vaisseau amiral russe du XVIIIème (34,5 m), conserve pourtant une magnificence royale destinée, originellement, à impressionner les flottes ennemies.

En escale à Nantes, après Rotterdam et St Malo, l’équipage de ce navire-école l’ouvre à la visite, jusqu’au 2 octobre 2020, pour partager, de manière enthousiaste et pédagogique, des passions communes (voiliers, histoire… ) et une philosophie, devenue leur devise : « life is what you make » (1).

« Tenez bon la rampe et, hisse et ho », embarquez à présent, en audio et visio, pour un voyage virtuel dans l’Histoire, la porte ouverte sur des horizons infinis...

roue-de-bateau-23921396-min Des symboles de puissance colorés

L’actuel Shtandart, réplique de l’ancienne frégate du XVIIIème, tire son nom de l' »étendard » du tsar Pierre le Grand.

Shantdart-Nantes©CuriousCat

Un rapide examen vexillologique permet d’ailleurs d’y retrouver les symboles colorés de l’Empire de Russie :

  • sur un fond jaune doré, aigle noir bicéphale, portant 3 couronnes (2 royales, 1 impériale) et, sur sa poitrine, Saint George terrassant le dragon.
  • les couleurs bleu, blanc, rouge des drapeaux de la Fédération de Russie et du Pavillon de beaupré.
Shantdart-Nantes©CuriousCat
  • En bas et haut, 4 cartes maritimes : celle de la mer Blanche (près de la tête droite), la mer Caspienne (à gauche), la mer d’Azov (près du pied droit), ainsi que le golfe de Finlande, avec la moitié du golfe de Bosnie et une partie de la mer Baltique (près du pied gauche).

Les « couleurs » sont si importantes qu’elles sont « envoyées », chaque matin, à 8 heures, accompagnées par 8 coups de cloche.

Shantdart-Nantes©CuriousCat

Outre les saints protecteurs et la représentation des premières victoires maritimes de la Russie (sur l’écusson de Saint-Pétersbourg, gaillard d’arrière), la puissance du navire s’exprime, symboliquement, au travers de la figure de lion de l’étrave.

Shantdart-Nantes©CuriousCat
Shantdart-Nantes©CuriousCat

roue-de-bateau-23921396-minUn concept patriotique et pédagoqique, dès l’origine

Ancien champion de windsurf russe de Saint-Pétersbourg, capitaine de ce navire, et nostalgique des grands voiliers, Vladimir Martus est à l’origine du projet de reconstruction, à l’identique, du trois-mâts d’origine, demeuré dans les mémoires en tant que navire national de valeur, depuis sa destruction, en 1727.

« Les bateaux anciens, on ne peut pas les ramener du passé, mais on peut en construire des répliques pour offrir aux gens ce qu’était la voile, à l’ancienne. » (V.Martus-Maritima Info 2018 )

Retour en 1994. 3, 56 minutes pour revivre ce chantier, éducatif et patriotique, qui pris fin en 1999 :

roue-de-bateau-23921396-min Caractéristiques techniques du bateau, en synthèse

  • longueur de la coque : 34,50 m
  • Hauteur du grand mât : 33 m
  • Tirant d’eau : 3,30 m
  • Equipage : 7 (navigation moteur) ou 12 (navigation à la voile)
  • 14 voiles
  • 7 canons (28 autrefois)
  • Navigation : transport de 40 personnes, dont 10 d’équipage.

roue-de-bateau-23921396-minUne réplique authentique

A partir des sources de l’historien Viktor Krainyukov, tout ce qui se trouve au-dessus du pont-batterie est fidèle à l’ancien vaisseau de guerre XVIIIème : mâts, voiles, cabestan, canons, sculptures décoratives, barre à roue, gouvernail, échelles, passerelles, écoutilles et lucarnes…

Shantdart-Nantes©CuriousCat

En revanche, à l’intérieur, deux moteurs diesel, des citernes, une génératrice, des pompes de cale, le carré, des postes d’équipage, et une cambuse, ont remplacé les anciens tonneaux d’eau, câbles de mouillage, provisions, boulet et la poudre.

Même hors crise sanitaire, certains espaces demeurent privés. Pour une immersion complète, comme un vrai gabier, suivez le capitaine (26,09 mns) :

roue-de-bateau-23921396-minUne médiation réussie pour un « musée-vivant« 

Des panneaux, bien conçus, guident chaque visiteur dès la passerelle, ainsi que sur le pont (histoire du navire, détails techniques, activité et objectifs de l’association…) :

Tout passager d’un jour peut admirer les multiples détails qui faisaient autrefois du Shtandart un yacht royal : pièces en bois sculpté (dont ce « chat de navire« ), haubans en cordages de chanvre…

Shantdart-Nantes©CuriousCat

roue-de-bateau-23921396-min2020 : « au creux de la vague »

Depuis sa mise à l’eau, le Shtandart a réalisé plusieurs traversées, avec des personnes de nationalités différentes, bénévoles pour la plupart (France, Pays-Bas, Allemagne, Angleterre, Paraguay, Irlande, Australie, Russie, Ukraine, Biélorussie).

Jusqu’alors, le « nouveau trois-mâts se finançait essentiellement grâce aux fêtes maritimes réputées, aux régates et courses de grands voiliers, telle la « Tall Ship Race« .

Aujourd’hui, conséquence du Covid, la situation est nouée : l’annulation de 5 festivals français, hollandais et espagnols a d’ores-et-déjà engendré un déficit de 150 000 euros, en 2020.

Shantdart-Nantes©CuriousCat

En espérant des vents porteurs, le navire reprendra la mer, après-demain, direction la Rochelle, où il retrouvera l’Hermione dont l’équipage partage ce goût de l’aventure humaine authentique.

Malgré l' »écume des jours » actuelle, le capitaine et ses gabiers contribuent à maintenir leurs rêves, et les nôtres, à flot. Un trésor de vie, pour chacun… « Spaciba, Da svidania Shtandart » !

CuriousCat

Toutes les photos sont personnelles et donc ©CuriousCat. Sans mon accord, leur reproduction est interdite.

(1) « La vie est ce que nous en faisons », « le rêve devient réalité ».

8 réflexions au sujet de « Trois-mâts « Shtandart » : l’étendard coloré des rêves… »

    1. Bonjour Philippe,
      Merci. 🙂
      Les voiles, telles de grandes ailes, et la puissance pour franchir les obstacles et déposer, dans chaque port, leurs réserves d’espérance… en effet.
      Au plaisir de poursuivre le voyage avec tous.
      Cat

      J'aime

    1. Bonsoir Claude,
      Toujours aussi adorable. 🙂
      Un exercice compliqué par un ordinateur aléatoire et des problèmes de connexion mais bon, j’ai finalement réussi à publier hier soir.
      Vous lire est aussi un plaisir qui se fait rare, par manque de disponibilité personnelle. Même de manière plus distante, je demeure présente et vous suis autant que je le peux.
      Je serai heureuse de ton retour, après le week-end.
      Bises
      Cat

      Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir Bernard,
      Nous aurions pu nous croiser effectivement car j’y suis allée pour ma part samedi midi.
      Intéressant pour découvrir tranquillement et prendre des photos. En revanche, l’équipage étant à manger, je n’ai pu les interroger.
      Malheureusement pour moi, les 2 marins qui étaient de faction, pour les billets, ne parlaient que russe et peu l’anglais…. 😉
      Belle soirée, au plaisir.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.