Le « QR code couleurs » des cartes à jouer… un roman historique ?

Montage créé avec bloggifFin janvier 2016, j’inaugurais ce blog, « espace de jeux de mots » et alambique personnel d’une matière grise dont les idées, tantôt raisonnables, tantôt fantaisistes, portent haut les couleurs de leur CuriousCat…

https://i0.wp.com/www.icone-gif.com/gif/personnages/joker/joker001_ancien.gifPuisque l’entame de chaque nouvelle année peut changer la donne de notre destin, je choisis aujourd’hui de « jouer cartes sur table » en avouant, ici, en guise de bons vœux*, souhaiter continuer « à vous en faire voir, encore de toutes les couleurs ». S’il vous semble, toutefois, que « le jeu n’en vaut pas la chandelle », il sera toujours temps, pour moi, de sortir mon « joker » et voir comment vous plaire d’ici janvier prochain.**

jeu de cartes-images.duckduckgo.2com-min

Sans  en décrypter ici la fonction sociale, sous le prisme anthropologique de Johan Huizinga (Homo Ludens-1951), le pouvoir évocateur du jeu de cartes semble, « à cœur ou à raison », pour la mémoire humaine, d’une intensité émotionnelle comparable à celle des madeleines de Proust.

Bien que l’usage commun de ces « fiches » cartonnées, aux motifs variés, au triomphe modeste, nous ait tous démocratiquement logé(e)s,  jusqu’alors, « à la même enseigne« , qu’en connaissons-nous en fait réellement ?

Avec sa chanson « Caroline », MC Solar avait bien essayé de nous mettre sur la voie en 1991. Trèfle, pique, cœur, carreau y faisaient symboliquement bonne figure… comme un langage codé dont je tenterai, ici, de retrouver les signes.

Entre « Da Vinci code », « Mary atout pris »^^ et « Alice au pays des merveilles », voyons ce que les cartes nous racontent et partons à la recherche de cette quête identitaire dont ces « indices » colorés portent symboliquement l’imaginaire…

Source : https://www.youtube.com/watch?v=BJ_aXs4Tar8

Quel rapport avec le « QR code » me direz-vous ? Sans rejouer toute l’histoire, la dimension « 2D » ne peut vous échapper : une dimension historique, d’une part, et symbolique, d’autre part, qui se traduit par :

 Le choix des couleurs :

Même s’il n’est pas à proprement parler « caché », le sens du code couleur des cartes est néanmoins symbolique, le rouge et le noir représentant respectivement le solstice d’été et l’équinoxe.

Au-delà des saisons, cette symbolique numérologique pourrait presque, par ailleurs, sembler ésotérique dans ses liens mystérieux avec la religion et l’astronomie. Saviez-vous par exemple que :

– les 13 cartes de chaque couleur correspondent aux 13 semaines de chaque saison de l’année,

–  ajoutée au joker, la somme des chiffres de chaque « couleur » (en comptant valet=11, dame=12 et roi=13), multipliée par le nombre d’enseignes est égale à 365 (et oui, nombre de jours de l’année^^).*

(*) Dans les jeux de 52 cartes, les 2 jokers sont prévus pour les années bissextiles.

Le choix des enseignes (appelées « couleurs« , à tort…) :

Par convention, les figures sont celles du recto. Je n’évoquerai donc pas le dos des cartes dont le design a varié, au fil du temps et des imprimeurs (blanc au XIXe par exemple, de nombreuses cartes servant alors de support : mots doux, certificats de mariage, cartes de visite, reconnaissances de dettes, réclames, ordres d’incarcération, voire monnaie durant la révolution française…).

Sans perdre leur aura, quasi mythologique,  les enseignes ont malgré tout bien évolué depuis leur origine.

Très différentes de nos modèles classiques, les plus anciennes cartes, chinoises a priori (dynastie Tang, 600-900 ans avant JC), correspondaient à trois types de jeux : les cartes domino,  les cartes monétaires et les cartes d’échecs.

Successivement adaptées par les hindous, puis le monde musulman, elles parvinrent en Europe vers 1400 (milieu du XV pour les îles britanniques, pays scandinaves et monde slave). Leurs enseignes latines ressemblaient à ceci (**) :

(**) Certains dessins variés du Moyen-Age auraient permis l’enseignement de la biologie, la géographie, la faune, la flore, des blasons ou objets du quotidien (coupes, pièces, trompettes…).

Les quatre enseignes françaises traditionnelles (Trèfle ♣ , Carreau , Piqueet Cœur ), introduites par les cartiers français (appelés “tailleurs d’histoires” ou “fayseurs de cartes à jouer”), à la fin du XVe siècle, visaient à : (1)

– faciliter la reproduction, à moindre coût, grâce à la xylographie (reproduction mécanique, sur bois, des images jusqu’alors réalisées par des peintres),

– proposer des formes simples, facilement identifiables par la population, quel que soit son niveau d’éducation. La correspondance de ces catégories, avec les anciens emblèmes des Sarrasins et Croisés des cartes du Moyen-Age, s’explique ainsi :

cartes à jouer anciennes-m501702_0005321_p-min

le pique remplacerait la hallebarde ou le cimeterre (épée) ,

le carreau (en anglais « diamond« ) correspondrait au bouclier (dans sa symbolique monétaire, de pièce de monnaie, après qu’elle eut remplacé la symbolique purement militaire de l’arme défensive initiale) ou au fer de lance,

le trèfle proviendrait de l’ancien bâton (ou massue), qui correspond d’ailleurs, dans sa traduction anglais « club » au mot « bâton », ou à la garde de l’épée,

le cœur remplacerait la coupe des Croisades contenant le sang du Christ.

Certains philosophes associent, quant à eux, le pique à l’intelligence ; le cœur, aux sentiments ; le carreau au bon sens, l’aptitude au commerce ; enfin, le trèfle à la nature (sexualité, agressivité).

Que dire du symbolisme ésotérique des cartes du Tarot, qui viennent effectivement toutes du ciel, et de leurs propriétés métaphysiques ? (alpha, oméga, quête de l’âme, jugement du monde…). L‘allégorie respective des quatre éléments (eau, air, feu, terre) est : cœur, pique, trèfle, carreau.

Selon Claude-François Ménestrier (jésuite historien, à l’origine de la science héraldique): «le jeu de cartes représente un état politique composé de quatre corps» (les ecclésiastiques, la noblesse militaire, les bourgeois et les paysans)***, à l’image de « La Hire » (valet de coeur) qui représentait Etienne de Vignole (à l’origine du jeu du piquet), chevalier de Charles VII, et compagnon d’armes de Jeanne d’Arc . 

carte à jouer-hire--domaine-public-min

(***) Pour tout savoir sur l’origine des rois, reines et valets du modèle français de jeu de cartes : http://www.unicorne.com/abc/cartomancie/historique-p19-personnages-des-jeux-de-cartes.php

En Europe, les cartes devinrent d’ailleurs un « véhicule idéologique » (politique notamment), transformées par chaque pays pour les faire correspondre à ses valeurs. Durant la Révolution Française, par exemple, les rois furent remplacés par des génies, les dames par des libertés (liberté de culte, vertus, fraternité…), les valets par des égalités, à l’instar du jeu suivant dessiné par Jacques-Louis David sous la Terreur :

Jeu de cartes révolutionnaire-BNF can_084-min

Standard mondial cartes jeux sté-minLe modèle français est désormais le plus répandu dans le monde, en particulier en Europe.

Toutefois, des variables existent au niveau des « couleurs » de cartes de nos voisins européens (cf grille de correspondance à gauche).

Les jeux espagnols et italiens sont semblables à ceux du XIV, bien que le modèle français soit historiquement demeuré majoritaire dans le nord-ouest (Gênes et Milan par exemple).

En Allemagne, les enseignes des jeux de cartes diffèrent selon la région :  françaises dans le nord et l’ouest du pays mais germaniques dans le sud et l’est. (1)

cartes à jouer-597px-Schnapskarten_dt-fr-min
Cartes utilisées pour le jeu de soixante-six, populaire en Allemagne ; chaque carte possède à la fois un dessin germanique et un dessin français, afin de concilier les deux formes utilisées dans le pays.

Vous connaissez maintenant le « dessous des cartes », du moins le principal car, pour demeurer synthétique, certains points sont « passés à l’as »… joker ! 😉

La « morale de l’histoire » appartient à Arthur Schopenhauer :

« Le destin mêle les cartes et nous les jouons« 

joker-cat-118751009-min

 

 

 

 

 

CuriousCat

Sources :

1. https://fr.wikipedia.org/wiki/Carte_%C3%A0_jouer

Sur ce sujet :

  1. L’histoire des jeux de cartes au Japon 1/4 : les origines – Les actualités – Tric Tra
  2. L’histoire des jeux de cartes au Japon 2/4 : le clan Yamauchi et Nintendo – Les actualités – Tric Trac
  3. L’histoire des jeux de cartes au Japon : jeux modernes et sources (3/4 et 4/4) – Les actualités – Tric Trac
  4. https://www.eurekoi.org/pourquoi-dans-les-cartes-a-jouer-le-valet-est-symbolise-par-un-j-parfois-jai-trouve-sur-wikipedia-quil-se-disait-jack-en-anglais-mais-pourquoi-ce-nommerci-davance/

 

(*) Pour ne pas avoir à justifier de l’absence de publications depuis plusieurs mois (projet professionnel) 😦

(**) Amis visiteurs, pensez à me laisser un souvenir de votre passage… pour me donner votre avis (« un petit clic sur l’étoile » ci-dessous, un « like » et même un commentaire pour que nous puissions ainsi échanger) ! 😉

Publicités

19 réflexions au sujet de « Le « QR code couleurs » des cartes à jouer… un roman historique ? »

  1. J’aime les jeux de cartes, et l’article est vraiment précis et détaillé.
    J’ai appris récemment que la taille des cartes et la symbolique variat d’un pays à l’autre.

    J'aime

  2. Ah ! Quel plaisir de te relire petit chat ! Tes articles sont toujours aussi riches et passionnants malgré tes projets qui te prennent tout ton temps d’après ce que j’ai lu et ce que tu m’avais dit. Bon anniversaire aussi pour ton blog (qui a beaucoup de jumeaux puisque nous sommes plusieurs à l’avoir démarré en même temps 🙂 ). Plein de bisous Cat, moi aussi en ce moment je ne suis pas très opérationnelle sur mon blog, j’y retournerai très vite

    J'aime

    1. Bonsoir Nath,
      Mon petit coeur fait boum en te lisant. Merci vraiment pour ce gentil commentaire.
      Je suis heureuse que tu aies noté que je vous ai associé(e)s à l’anniversaire de mon blog comme une fête de « famille »…. celle d’une communauté qui « née » dans le cadre du mooc « Soyons acteurs du web » de Fun numérique, s’est ensuite enhardie et élargie à d’autres ami(e)s, aux goûts et publications très variés, qui nous enrichissent collectivement. 🙂
      Et de temps à autre, il arrive que certains papillons arrivent à voler plus vite et plus haut que d’autres. 😉
      C’est ton cas avec ce livre, preuve de ces talents cachés qui à présent t’amènent à te trouver (ou te retrouver ?) et t’apportent également la reconnaissance officielle extérieure qui t’était due. 🙂
      Même si l’envie de prendre la plume me démange souvent, je ne me suis jamais lancée pour ma part… car je ne dispose probablement pas de ton talent.
      Je te fais, moi aussi, de gros bisous et… j’attends le scénario du film qui sera inspiré de ton histoire (j’ai hâte de trouver le temps de l’acheter et le lire… ) ! 😉
      Cat

      Aimé par 1 personne

  3. Contente de te retrouver, j’ai lu avec grand intérêt ce post qui, comme d’habitude, est très documenté. J’aime ce que tu apportes. Ton esprit curieux associé au goût du partage me font découvrir plein de choses. Tu m’offres un prisme, créé des focales et souvent je m’entends dire « ah ouaih, j’avais jamais fait gaffe ! » Comme le coup des 365 jours, par exemple, … avec un 2eme joker pour le 29 février.
    De tout coeur, je te souhaite une très belle année pleine de couleurs dans les yeux avec la réussite de tous tes projets.

    J'aime

    1. Hello, Quel bonheur de vous lire tour à tour. Je suis touchée par votre enthousiasme collectif, moi qui culpabilise tant de n’avoir eu aucun temps à vous consacrer (échanges, lecture de vos articles respectifs…).
      Un tel retard et pourtant pas d’oubli du coeur. Vraiment chouette.
      Belle année à toi aussi, à très vite j’espère. 🙂
      Cat

      Aimé par 1 personne

    1. Oh, merci Natila de penser à mon anniversaire ! 🙂

      Plus que le fait en soi, c’est l’idée que nous trouvons respectivement, chez les uns et les autres, des espaces d’échanges, des idées, des pensées revigorantes et généralement positives qui est marquant.

      Le silence de quelques blogueurs du début de notre aventure commune me peine un peu mais bon, j’espère qu’ils pourront trouver l’énergie ou le temps de nous rejoindre à nouveau.

      Bien entendu, les articles ne sont pas réfléchis et écrits pour avoir un référencement maximum sinon leur format serait différent (moins de fond donc plus court) et correspondrait peut-être plus alors aux critères ROI mais bon… je ne suis pas assez artificielle pour vouloir transposer ici ce qui m’a été enseigné. Tant pis pour les Google analytics…

      Il y a parfois un tel zapping ! Difficile de connaître l’avis des fantômes qui ne font que passer sans commenter, ni liker, ni évaluer ?….

      Bises, à bientôt. 🙂

      Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Claude, Merci pour ce mot sympathique et tes encouragements. Si je ne l’ai pas encore fait sur Facebook, je t’expliquerai en MP les deux projets qui m’occupent et me mettent à distance de vous, à mon grand regret. Belle journée à toi aussi, bises ! 🙂

      Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Philippe, Je suis également très heureuse de vous retrouver. Je ne peux honnêtement vous confirmer avoir pris connaissance de vos posts, étant totalement « sous l’eau » par deux projets liés à un projet (un besoin ! ;-)) d’évolution professionnelle.
      Merci pour votre like.
      Pas d’érudition exceptionnelle, vraiment, mais une curiosité intellectuelle qui ne s’émousse pas et que j’ai plaisir à partager. 🙂

      J'aime

    1. Bonjour Malyloup.
      Je suis vraiment heureuse de vous retrouver tous. Je culpabilisais vraiment de laisser tous mes amis abonnés sans nouvelles.
      Un bug technique sur mon ordinateur m’a fortuitement empêchée d’avancer sur l’un des dossiers qui m’occupent, depuis déjà plusieurs mois, pour faire un petit break.
      Et puis quoi : la nouvelle année et deux ans d' »amitié virtuelle » avec notre sympathique communauté, cela se fête, non ? 😉
      Je n’ai malheureusement pas trouvé une seule minute pour lire vos articles qui s’accumulent dans mon « reader ». Même s’il n’y a pas d’étoiles sur mon post, vos like et vos commentaires me font chaud au cœur car ils montrent que vous ne m’en voulez pas de ne pas avoir manifesté mon intérêt (pourtant réel) pour les vôtres.
      J’espère que tu vas bien dans ta belle région et que je pourrai donc découvrir tes merveilleuses photos et articles rapidement (jusqu’en juillet, encore un peu difficile mais bon… sur l’autre formation qui m’occupe, la soutenance orale du mémoire est dans tous les cas prévue en novembre donc…). Bises 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. pas d’inquiétude, ni d’urgence, cat, conservons un esprit de liberté pour aller et venir à notre guise pour écrire ou lire 😉
        en ce moment j’ai un peu de temps mais quand arrivent les beaux jours, je ne suis plus très présente 🙂
        la vidéo est très bien faite et comme le débit de paroles est rapide, elle se regarde ‘vite’ mais on peut y revenir 😉
        quant aux liens que tu as glissés dans ton texte, je n’ai pas encore tout ouvert, tellement c’est riche (comme toujours avec toi, tout est approfondi et je t’en remercie une fois de plus!)
        en tout cas, bonne continuation à toi dans tous tes projets et reviens quand tu en as en-vie 🙂
        des gros bisous!

        J'aime

        1. et j’ajoute que je viens de lire les deux billets avant celui-ci et que j’avais loupés! je mets un p’tit mot ici car les commentaires sont fermés (heu….c’est voulu ou bien?)
          ici je suis proche d’un centre de détention de haute sécurité (dans le département voisin) et j’ai visité une expo où les détenus ont eu la parole si je puis dire…….faudrait que j’en fasse un billet, me dis-je, tout à coup 😉
          merci encore car tu es une vraie source d’inspiration 🙂

          Aimé par 1 personne

        2. Après vérification, je viens finalement de trouver la raison dans mes paramètres : les commentaires des articles de plus de 25 jours étaient effectivement fermés. Je viens de corriger.

          Je suis heureuse que tu aies également aimé mes deux précédents articles… et ravie d’être une source d’inspiration.
          Nous attendrons ton billet avec grand intérêt ! 🙂

          Catherine

          Aimé par 1 personne

        3. Bonsoir Malyloup,
          Merci encore. Effectivement, en 5 minutes chrono, l’essentiel est dit. 🙂
          Ce n’est pas tant l’envie que le temps disponible qui conditionnera mon retour. Mais bon, cela m’a fait du bien de me concentrer sur autre chose que les problématiues actuelles. Bizzzzz !

          Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.