Feu les liaisons pyrotechniques dangereuses ?

Même si certains feux d’artifice seront probablement associés, quelque temps encore, à une actualité douloureuse, les explosions de joie répondent généralement à celles, très colorées, qui ponctuent l’année, où que l’on soit dans le monde, et que la danse de la vie accompagne dans sa ronde de rêves.

Au-delà de sa magie fracassante, la question de savoir si ce procédé pyrotechnique est un art ou une science ne se pose pas. Comme pour les couleurs, il fait effectivement appel aux sciences de l’art (le mot latin «artificium» signifie d’ailleurs «art, métier») autant qu’aux « sciences dures » (physique, notamment, mais surtout chimie).

Hanabi-images-minMalgré les arabesques tricolores, les cristaux violacés, les gerbes argent ou or, les panaches scintillants, les voiles de lune ou cascades de perles, les ombelles évacuées de leur plateau bombé… les hanabi conservent une réputation relativement sulfureuse^^ : celle d’une liaison de composés chimiques avant tout.gifs feux d'artifice

Mais alors, « l’art du feu » n’est-il que de la « poudre aux yeux » ? Comment l’innovation technologique pourrait-elle éventuellement « éclairer le débat » ?

Sans être explosives, les explications suivantes pourraient néanmoins vous surprendre, voire vous laisser rêveur…

« Oh, la belle bleu, oh la belle rouge, oh la belle blanche »…. Vous avez certainement entendu ces exclamations enthousiastes… pas seulement le 14 juillet bien sûr ? 😉

14-Juillet-2014-Tour-Eiffel-feu-artifice-Photo-Maire-de-Paris-min

La composition polychromatique des artificiers n’ayant rien à voir avec de « classiques » colorants, sans doute demanderez-vous alors :

Comment sont obtenues les différentes couleurs des « fleurs de feu«  ?

En synthèse : un élément chimique = une couleur. En brûlant, tous les composés chimiques n’émettent effectivement pas la même couleur. Exemples :

> Pour plus de détails : https://fr.wikipedia.org/wiki/Feu_d%27artifice (rubrique « couleurs ») et pour le visuel : https://www.youtube.com/watch?v=oBNRF1lWuSA. 🙂

Quel est le principe de  la pyrotechnie ?

feux022.gif

En se consumant, les matériaux libèrent de l’énergie sous forme de lumière avec des longueurs d’ondes spécifiques permettant de diaprer l’obscurité de la nuit.

Explications pragmatiques en images :

A voir également (en anglais) : https://www.youtube.com/watch?v=nPHegSulI_M.

Cette propriété unique de la mobilité de la couleur, plutôt que celle de son support, fait de cet « ars ludens » une métaphore dominante de l’abstraction première (destruction créatrice), tant dans le champ de la peinture (libération de la couleur par la destruction du corps qui la contient) que celui du cinéma (en tant que langage articulé de l’apparition et la disparition alternées de la lumière). N’est-il pas juste alors de parler d’un… 8ème art ? (1)

Si malgré tout la chimie, médiatisée scientifiquement, vous semble encore peu « feng shui« , le vocabulaire pyrotechnique devrait, à lui seul, tel un « claque-doigt« , vous faire ressentir ses multiples « fulgurances poétiques« …

Existe-t-il un seul mécanisme pyrotechnique ? 

Schema_bombe_feu_artifice-min
Schéma en section verticale d’une bombe de divertissement.

Une dizaine en fait : la bombe (ou shell, « coquilles » en français), la fontaine, la chandelle, la fusée d’artifice, les comètes, la cascade, les soleils, la soucoupe volante, le volcan, le compact, le bouquet final… dont l’effet dépend de la composition ou de la structure de l’explosif. (2)

Les pièces sont propulsées (fusées à la disposition des amateurs) ou lancées par un mortier (plutôt pour les professionnels). La plus populaire est la bombe, constituée :

  • d’une charge de poudre noire (« chasse« , huǒyào en chinois, littéralement « médicament à feu« ), mélange déflagrant de salpêtresel de pierre»), de soufre et de charbon de bois pour la propulser,
  • d’un dispositif d’allumage à retardement (« l’espolette« ),
  • de billes de poudres (les « étoiles queue de tigre« ). (2)

D’où viennent les différents effets ? 

marron d'air-index-min

star-mine-cross-section-minLa disposition des étoiles autour de l’allumeur produit des formes différentes (pivoines, palmiers, « marrons d’air« , saules pleureurs…). Plus la bombe est grosse, plus elle donne un feu qui explose à une altitude élevée (ex : bombe de 100mm environ = feu d’artifice à 100m d’altitude). Le marron d’air ouvre généralement le spectacle (photo, à droite) en produisant un fort bruit d’explosion. (2)

Le son est remarquable mais saviez-vous qu’il peut varier ?

https://i2.wp.com/www.icone-gif.com/gif/lumiere/artifice/feux-artifice-gif-009.gifDu sel, du sodium et du potassium sont superposés en couches dans la bombe. En brûlant, cette couche libère un gaz qui produit un sifflement associé au bruit du feu d’artifice. Pour que le son soit différent, les pyrotechniciens modifient ces ingrédients. Une « musique pour les yeux et optique théâtrale » donc qui évoque incontestablement le « clavecin oculaire« , utopie féérique du père Louis-Bertrand Castel au XVIIIème siècle (1). D’ailleurs ne qualifie-t-on pas d' »intermède« , les bombes faisant office de relais entre deux tableaux ?  Surprenant, n’est-ce pas ? …

Pourquoi ce son nous parvient-il après l’image ?

Le décalage est du à la grande différence entre la vitesse de la lumière (3.108m/s) et la vitesse du son, bien inférieur (340 m/s).

Les feux d’artifice sont-ils dangereux ?

  • Lors du spectacle : Oui, certaines bombes n’explosant pas toujours correctement ou certaines étincelles redescendant sur le sol. De ce fait, leur utilisation est très réglementée :  un périmètre de sécurité généralement prévu pour le public et il est obligatoire de vérifier que tous les feux ont bien été éjectés avant de démonter l’installation. Tout artificier doit, par ailleurs, disposer d’une certification C4, délivrée par la préfecture, pour tous les feux contenant plus de 35 Kg de matière active. En France, le diamètre maximal des feux autorisés est de 400mm.
  • Par une utilisation extrême : La Chine, historiquement à l’origine de la poudre noire (2) demeure le plus grand producteur au monde (75%), mais aussi le 1er consommateur et exportateur de feux d’artifice. A Yan-shui (Taiwan), la « fête des lanternes » chinoise expose ainsi la foule au « feng pao » (« feux d’artifice abeilles« ), l’obligeant à se vêtir et porter des casques de moto pour se protéger. En détails : http://stephfer.free.fr/yanshui.htm.
    taiwan-fête des lanternesmin
  • Pour l’environnement : Les feux d’artifice contiennent de nombreux produits classés toxiques et/ou polluants.(2) Depuis quelques années, les artificiers tentent de réduire les déchets rejetés lors des tirs en utilisant des produits biodégradables (papiers, cartons) qui, détruits lors de l’explosion, n’entrent plus en contact avec l’eau. Néanmoins si la plupart des objets tombés dans l’eau lors des tirs d’artifice est retrouvée, tout n’est pas repêché lors du nettoyage.
Les feux d’artifice de particuliers, en augmentation, sont également à l’origine de nuisances sonores.
Vu sous angle là, le spectacle semble moins féerique mais est-ce inéluctable ? Non, car l’écologie et le développement durable amèneront des progrès positifs. La réponse viendra-t-elle du soleil levant ?
Un feu d’artifice réutilisable et silencieux : de quoi s’agit-il ?
De la pyrotechnie sans feu ni fumée. Le concept a été testé en mai 2016, au Japon sur le principe suivant:
  • un vingtaine de drones, très lumineux car équipés de 16 500 LED, volant en forme de fleurs, s’éteignant et s’allumant de façon synchronisés, en changeant de couleur, et en dessinant des figures dans le ciel,
  • sans explosion, sans bruit, excepté un léger bourdonnement quand les appareils prennent de la hauteur.

Autre originalité : la société  micro AD, à l’origine de ce son et lumière artistique et technologique, est une agence publicitaire sans lien avec la pyrotechnie.

Pour les sceptiques, illustration en images (1.05 à 2.05 de la vidéo) :

Ce spectacle pourrait-il remplacer le feu d’artifice traditionnel ?

Pas immédiatement, pour plusieurs raisons (préparation très longue -1 an dans ce cas précis- poids culturel, visuel plus réduit, etc). Cependant, ce divertissement pourrait, dans le futur, trouver un public à la recherche de magie artistique mais aussi d’une réalité éco-responsable (respect de l’humain, de l’environnement et de l’économie).

In fine, poétiques ou seulement artificiellement festifs les spectacles pyrotechniques, selon vous ?

gifs  feux d artifice

colorfullcat

Sources :

(1) https://1895.revues.org/2992

(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Feu_d%27artifice

Publicités

9 réflexions au sujet de « Feu les liaisons pyrotechniques dangereuses ? »

    1. Bonsoir Philippe,
      Merci pour ce message. Concernant les choix musicaux, de gros progrès ont été réalisés mais certains demeurent sans doute encore un peu aléatoires…. 😉 J’espère que les vacances se passent bien. Elles se prolongent pour moi aussi mais je ne suis qu’en transit à Nantes avant de repartir, en principe, quelques jours du côté de la Rochelle. 🙂 Pas de nouvel article ? Il est vrai que l’assistance est clairsemée actuellement. 🙂
      Catherine
      PS : pas de petit like et d’étoiles ???:-( Allez, je vous blague mais, manquant d’assurance, j’ai besoin d’être certaine que ce que j’écris intéresse.

      J'aime

  1. Merci pour toutes ces info, j’admets n’avoir jamais cherché à savoir ce qu’il y avait derrière, et les coulisses méritent qu’on prête attention.
    Quant aux feux « particuliers », au delà de l’éventuelle nuisance sonore (pas pire que les aboiements des chiens du quartier), j’ai toujours peur qu’ils fichent le feu dans les champs secs en juillet… La question bonus : quid de la législation sur le sujet…
    Bonne vacances Catherine !
    Aline

    J'aime

    1. Oui, j’espère avoir partagé mon regard « Bowien » (comme feu David) sous l’angle de vue artistique et « scientifique »… La partie règlementation m’intéressait moins mais, pour essayer d’être complète, j’ai créé un lien sur la règlementation (cliquer sur « certificat C4 »). Et oui, je te reconnais bien là : ton bon sang de juriste ne saurait mentir 🙂 Penses-tu que la proposition des drônes soit viable pour éviter les risques et nuisances actuels ?
      Concernant les vacances, la relative sérénité s’est évanouie à l’annonce de l’horreur effroyable qui vient de faire de nouvelles victimes… tout près de notre lieu de villégiature… 😦
      Et toi, bientôt ton tour ?
      Cat

      Aimé par 1 personne

      1. Oh oui, l’objectif étant pleinement atteint. Je crois malheureusement qu’une pratique intensive du droit nous déforme un peu, et je me posais la question tout haut…
        J’aime beaucoup ce ballet de drones, mais je pense que les gens sont attachés aux feux traditionnels, et que sans une législation forte, peu de chances qu’il y ait d’évolution rapide.
        Quant aux nouvelles atrocités… que dire? 😭😭😭
        Bon, encore 10 jours de boulot, et après vacances !
        A+ Aline

        J'aime

    1. La toxicité et la pollution ne touchent assurément pas que les humains. 😦 Que penser alors des drônes pour le futur : solution intéressante ou innovation marketing avant tout ?
      Cat

      J'aime

Les commentaires sont fermés.